samedi 6 janvier 2018

Adjuvants des vaccins : un doute sérieux !


Posted by toubib57 on nov - 16 - 2017

Août 99. Accompagné de sa mère, un jeune homme de 18 ans me consulte pour un rappel de vaccination contre l’hépatite B. La primo vaccination a été effectuée à titre systématique quelques années plus tôt dans son collège et cette injection supplémentaire est déjà inscrite dans son carnet de santé.

«Il m’a dit de relever ma manche et m’a injecté la mort »

En raison du contexte à risque et de l’insistance maternelle, j’effectue le rappel demandé. Quelques semaines plus tard, mon jeune patient présente des troubles de la marche et un nystagmus me faisant évoquer une première poussée de sclérose en plaques, diagnostic malheureusement confirmé peu après à l’I.R.M.

Aussitôt, les parents portent plainte contre moi, m’accusant d’avoir déclenché la maladie de leur fils en effectuant ce rappel. Ils choisissent un avocat de renom qui, pour faire monter la mayonnaise médiatique, obtient la parution dans le quotidien régional d’une pleine page sur cette affaire avec la photo du jeune homme en fauteuil roulant sous un titre assassin : «Il m’a dit de relever ma manche et m’a injecté la mort ».

Très affecté par cet article heureusement anonyme et éprouvant un profond sentiment de culpabilité, je tente de trouver un peu de soutien autour de moi.

Au ministère de la santé, on m’explique n’être plus concerné puisque l’obligation vaccinale vient d’être suspendue pour « calmer l’inquiétude populaire » (sic).

Le fabricant du vaccin se dédouane en précisant que le risque de survenue d’une réaction neurologique post-vaccinale est un « effet secondaire potentiel » connu et d’ailleurs inscrit dans la notice.

Quant au Conseil de l’Ordre, il me souhaite confraternellement bon courage, non sans avoir vérifié que j’étais à jour de ma cotisation annuelle.

Absolument tout seul pour assumer les conséquences du vaccin

Bref, je me retrouve absolument tout seul pour assumer les conséquences de mon acte et je rédige moi-même mon argumentaire en défense en le basant uniquement sur l’absence de lien prouvé de causalité entre vaccin et sclérose en plaques.

Je sais me montrer convaincant sans être convaincu, et  mon jeune patient est débouté en première instance puis en appel. La procédure s’est définitivement éteinte en même temps que la victime, enterrée l’an dernier, mais pas le doute qu’elle a fait naître dans ma conscience.

Alors, quand j’apprends, en mars dernier, que le Conseil d’État a décidé de contraindre les fabricants à ressortir le seul vaccin obligatoire en France, le DTPolio dont ils avaient organisé la pénurie depuis 10 ans pour imposer aux médecins souhaitant respecter la Loi de le combiner à d’autres vaccins, facultatifs et aluminiques ;

Quand je découvre qu’immédiatement le gouvernement, sous la pression du lobby pharmaceutique, a programmé de contourner cet arrêt du CE en rendant obligatoires tous les vaccins facultatifs au motif d’éradiquer ces maladies de la planète (sur laquelle, rappelons-le, nous représentons moins d’1 % de la population).

Quand je note qu’une agence nationale de sécurité médicamenteuse fait taire un chercheur dont les travaux démontrent la toxicité neurologique de l’aluminium quand il est injecté (ce qui n’a rien à voir avec sa bénignité par voie orale dont on nous rebat les oreilles) 

Quand je constate qu’on retire l’aluminium des vaccins vétérinaires mais qu’on le conserve dans ceux de nos enfants ;

Et quand je sais que dans notre pays merveilleux, les nuages atomiques s’arrêtent aux frontières, des ministres responsables mais pas coupables utilisent le sang contaminé pour ne pas le gâcher et le Médiator tue pendant 10 ans de trop, simplement parce que son fabricant est français, je ne peux m’empêcher d’exprimer un sérieux doute.

Un sérieux doute sur l’innocuité de l’aluminium !!

Pas sur l’intérêt de la vaccination que je considère comme l’une des découvertes médicales les plus importantes et les plus utiles. Non, j’ai un doute réel et sérieux sur l’innocuité de l’aluminium utilisé dans les adjuvants.

Et tout ce qui se passe et se dit actuellement ne parvient pas à me rassurer, surtout lorsque cela émane de politiques ou de scientifiques dont certains pataugent dans les conflits d’intérêts.

Alors je fais un rêve : si au lieu de menacer de sanctions financières les parents inquiets, d’éviction scolaire les enfants innocents ou de radiation professionnelle les médecins dubitatifs, pourquoi nos Autorités de Tutelle n’imposeraient-elles pas aux Laboratoire de modifier leurs adjuvants ?

Elles l’ont fait spontanément pour l’excipient du Levothyrox, avec les résultats que l’on a pu apprécier et sans que les malades ne leur aient rien demandé.

Cette fois, il existe une vraie demande publique de remplacement de l’aluminium par autre chose, comme par exemple le phosphate de calcium, produit naturel et parfaitement inoffensif, utilisé sans aucun problème dans plusieurs pays et par le Laboratoire Pasteur en France pendant une quinzaine d’années, jusqu’à sa fusion avec Mérieux, signant le retour de l’alu et de ses casseroles.

C’est peut-être un vœu pieux, mais cela aurait le mérite de calmer l’angoisse croissante de la population et, pour nous autres médecins, de lever enfin ce doute lancinant.

Repris du Blog du Docteur Gimbert


  • L’intoxication de l’eau potable au sulfate d’aluminium, dans le village de Camelford (Royaume Uni) en 1988, a créé des troubles neurologiques importants chez certaines personnes. Ces dernières en sont même décédées au fil du temps. L’analyse des tissus du cerveau de certains patients, réalisé par le Pr Christopher Exley de l’Université de Keele a révélé des taux d’aluminium extrêmement élevés.
  • La présence d’aluminium dans les eaux des appareils de dialyse d’insuffisants rénaux a créé de nombreuses démences dans les années 70. En supprimant, l’aluminium de l’eau utilisée, les médecins ont supprimé ces effets secondaires.
  • L’utilisation à long terme de médicaments contre les maux d’estomac contenant de l’aluminium crée des démences chez les patients.

Informations transmises par :
Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association loi 1901 sans but lucratif
21 rue de Clichy
75009 PARIS
www.ipsn.eu


Note : Nos animaux domestiques sont mieux traités que nos enfants !


« Les vaccins PUREVAX de Merial sont issus d’une technologie de pointe et formulés de façon à protéger votre chat contre un vaste éventail de maladies. Les vaccins félins de la gamme PUREVAX sont purs – ils ne contiennent pas d’adjuvants chimiques ayant le potentiel de provoquer des réactions locales ou allergiques. »

Voir également : On vaccine bien les chats sans aluminium !

L’ANSM, dans son rapport de novembre 2011, nous met d'ailleurs en garde :
« L’Afssaps recommande de ne pas utiliser les produits cosmétiques contenant de l’aluminium sur peau lésée. En effet, étant donné la forte absorption rapportée dans ces conditions, il serait nécessaire d’informer le consommateur que les produits antitranspirants ou déodorants ne doivent pas être utilisés après le rasage ou en cas de lésion de la peau de type microcoupures. L’Afssaps préconise que cette information figure sur les conditionnements.
Or, ce sont les mêmes particules que celles des vaccins…

mercredi 3 janvier 2018

2018 Année Alchimique



Meilleurs vœux à toutes et à tous pour tirer le meilleur parti d'un temps (Saturne et Pluton en Capricorne et Jupiter en Scorpion) favorable aux :

- transformations profondes,
- métamorphoses,
- révélations,
- prises de conscience,
- purifications,
- maturations,
- méditations / réflexions…

Le Chien de Terre nous apportera sa contribution dans ce temps précieux.

Il est associé à la loyauté, la confiance et la générosité. 
Il est dynamique et sincère.
Il est le guide et le fidèle gardien des mondes souterrains et invisibles.
Il incarne l’initiation aux rites liés à la mort et à la renaissance.


Il évoque Anubis qui transforme la pourriture en vie…

Anubis est représenté par un chien aux oreilles pointues. On pense qu'il serait le prototype d'Horus. C'est lui qui préside à la transformation de la pourriture en un être renaissant. Il sert de catalyseur : la momie en décomposition va devenir un soleil. Osiris pourrissant est aussi une graine porteuse de vie. C'est là que réside le mystère ultime, ce dont les Egyptiens ne parlent jamais. C'est le fameux sheta et c'est le point extrême de la Douat, le monde invisible où se déplace et se transforme l'astre nocturne avant de renaître. Le sheta, c'est le mystère, mais pas au sens chrétien. C'est la constatation essentielle que la vie renaît perpétuellement d'elle-même en un processus que l'on ne peut ni décrire ni expliquer. C'est le cœur du mythe d'Osiris qui évoque en même temps l’œuf et la coquille, l'être renaissant et l'être pourrissant. L'enfant auquel il donne le jour n'est rien d'autre que la prolongation de lui-même, le réceptacle de son principe vital; c'est ainsi que dans la pensée égyptienne le fils justifie et permet symboliquement l'existence de son géniteur. De ce fait, Horus donne la vie à Osiris, comme Shou (ainsi que sa sour Tefnout) donne la vie à Atoum, et ainsi de suite. En somme, l'enfant donne la vie à son père.

de Christiane Desroches-Noblecourt




ANUBIS l'embaumeur - “celui à qui est la bandelette” :
“Quant à Anubis c'est lui qui repousse de sa propre personne l'enflure, et qui s'est lui même entouré de bandelettes” (Papyrus Jumilhac, VII, 4-6).

Si Horus mène le Soleil dans sa trajectoire diurne, c'est Anubis qui conduit la barque du Soleil dans son voyage nocturne au centre de la terre.
Conducteur des âmes, Anubis est l'intermédiaire et le messager entre l'au-delà et le monde des vivants.
Dieu chacal, il est souvent représenté avec un corps d'homme et une tête de chacal ou de chien.
C'est le chacal dévoreur de cadavres qui mange ce qui se décompose afin de le faire revivre, qui, grâce à l'alchimie intérieure, a le pouvoir de transformer la pourriture en vie.
Il est responsable de la “terre pure”.
Il est le dieu du désert et de la nécropole. Il veille sur les tombes, introduit les morts dans l'autre monde et les assiste devant le dieu juge, Osiris.
Il est le Maître de la maison des embaumeurs et on lui attribue l'invention et la diffusion des techniques d'embaumement du corps du défunt.
Il choisi avec soin les meilleures bases pour préparer des bains, des baumes aux aromates puissants, pour découper et orner comme il convient la part corporelle que l'on veut rendre indestructible.
C'est pour cela qu'il symbolise le discernement.
Il est noir, symbole du monde souterrain et de germination.
Son rôle majeur consiste à transfigurer le défunt ou le futur initié, en le dépouillant de ce qui est mortel en lui.
On l'appelle le gardien de la porte de l'Occident, c'est à dire de l'au-delà de la mort ; et aussi, l'Ouvreur des portes, car c'est lui qui prend le défunt en charge pour le conduire au tribunal d'Osiris, où il assiste Maat, la vérité, à la pesée du cœur. Il porte Ank, la clé de la Vie.
Il est le double d'Horus, car fils d'Osiris et de Nephtys.
Il a aidé Isis à retrouver les morceaux du cadavre de son époux Osiris tué par Seth.
Il embauma son corps et la déesse magicienne réussit à lui rendre la vie.
Anubis nous invite au voyage au centre de notre terre, dans nos profondeurs noires, à y séparer le subtil de l'épais, à transformer la pourriture en vie, selon la formule alchimique “Visites l'Intérieur de la Terre, et en Rectifiant, tu trouveras la Pierre cachée” (V.I.T.R.I.O.L.).

Tabula Smaragdina Hermetis
(Gravure du XVIème siècle)
V.I.T.R.I.O.L.
Au centre, la Coupe, ou Cœur, ou Graal,
reçoit les effluves du Soleil et de la Lune...

Note : Le retour d'Uranus en Taureau (signe de Terre fixe) le 16 mai 2018 (jusqu'en 2026) va renforcer cette invitation au voyage intérieur. En effet Uranus va se trouver fixé dans le creuset alchimique, et ce pour une transmutation profonde qui va préparer une période de grands progrès à l'horizon 2023-2024 et au-delà.

dimanche 24 septembre 2017

Les livres et les vidéos de Julie Morin (Solari Harmonia)


Plusieurs personnes m'ont permis de découvrir Julie Morin et tout ce qu'elle propose :



Parmi les nombreuses vidéos qu'elle propose sur Youtube il y a celle-ci :


(Pour l'avoir en plein écran)

Tous ses livres sont gratuits sur le web ainsi que toutes ses vidéos !

Mais elle accepte les dons…


jeudi 14 septembre 2017

La Fée du Champ de Blé


Je conserve précieusement depuis des lustres un petit extrait d'un livre très précieux qui a été réédité de très belle manière par les Éditions JMG l'an dernier :


L’AUTRE MONDE
Ses possibilités infinies, ses sphères de bonté et de joie.
Expériences et Messages d’Albert PAUCHARD
Télépathiquement reçus et notés par "M.-J."
Précédé d'une Notice biographique
et d'un portrait de Albert PAUCHART (1878-1934)
Éditions JMG, 2016 - Bibliothèque des sciences psychiques

Président d'Honneur de la Société d'Etudes Psychiques de Genève, Albert Pauchard perdit brutalement la vie en 1934. Passionné par le spiritisme, il s'était efforcé, durant toute son existence terrestre, de donner la preuve d'une vie après la vie. Considérant la mort comme un passage et non une fin, sa famille et les membres de la Société d'Etude Psychique, s'efforcèrent d'entrer en relation avec son esprit. 
Ils y parvinrent au-delà de toute espérance ! Par l'intermédiaire de médiums fiables et sérieux, Albert Pauchard transmit ses ressentis sur le monde d'au-delà de la vie terrestre dans lequel il poursuivait son existence, donnant une description, inégalée à ce jour, du "pays d'après" auquel nous serons tous conviés à l'issue de notre périple terrestre. Le contenu de cet ouvrage a été reçu, dans des conditions absolument privées et très exclusives, peu après son décès, au cours des premiers mois de 1935 et jusqu'au début de 1937. 
C'est son épouse, Antoinette, qui est l'origine de la publication de ces messages destinés à apporter lumière, aide et réconfort aux êtres qui souffrent et cherchent à comprendre ce que nous devenons après la mort.


Voici ce petit extrait qui je l'espère vous donnera envie de lire cet ouvrage dans son intégralité :

La Fée du Champ de Blé

- Bonsoir, mes amis. J'ai vu quelque chose de splendide J'ai vu la Fée d'un champ de blé — et la manière dont elle s'y prend pour le vivifier.
Elle ne « travaille » pas. Non. Elle n'a aucun sens de devoir ni de responsabilité à son endroit.
Elle s'en va seulement de-ci de-là, comme cela… sans but apparent - mais avec un cœur plein de joie à cause de toute la beauté qu'elle perçoit
Elle voit le blé, sur son propre plan de conscience, alors que — pour vos yeux terrestres — tout dort encore du sommeil de l'hiver.
Elle parcourt le champ, en tous sens, sur ses pieds légers… Et, à mesure qu'elle prend conscience de la beauté de ce champ, son cœur s'emplit d'amour — tant et si bien qu'elle en vient à vouloir s'unir elle-même à toute beauté, la « prendre en elle » tout entière !
Et la voilà qui étend son aura… l'étend, l'étend… l’étend encore - jusqu'à atteindre les plus extrêmes confins du champ. Elle le prend vraiment tout entier en elle et, quand elle le tient ainsi, l'amour q'elle éprouve va s'intensifiant encore — en même temps que la lumière qui émane d'elle se fait, d'instant en instant, plus glorieuse et plus belle !
En s'étendant ainsi, elle paraît « se fondre » dans le blé pour s'unir à lui. Là-dessus, la lumière augmente encore et la voilà, elle, qui émerge à nouveau…
Elle reparaît comme en une nouvelle naissance. plus radieuse que jamais du fait de son amour même — tandis que, sous l'influence de sa présence, LE PRINCIPE VITAL ENTRE EN ACTIVITÉ dans chacun des grains matériels.
Comprenez-le bien : elle ne sait rien de tout cela. Elle ne connaît pas votre matière physique.
Pour sa vision, à elle, le champ apparaît tel qu'en été — un peu avant la floraison.
Sa conscience va uniquement à la beauté, qui éveille en elle l'amour.
Et l'amour fait son travail tout seul !
Jamais encore je n'avais réalisé à ce point combien l'Amour est, vraiment, la base même de la Création.
Toute création repose sur l'amour de la beauté, et toute créature naît de la joie qui en résulte !
C'est là le fondement même de l'Univers — et de tout ce qui vit dans l'Univers.
Car L'AMOUR EST UNE MERVEILLEUSE FORCE CONSTRUCTIVE tandis que la haine, même dans ses formes les plus anodines, est toujours destructive.
Voilà ce que j'ai découvert en face de cette splendide expérience !


Puissions nous nous éveiller et contempler la beauté de la pensée créatrice, nous laisser émouvoir par cette beauté, nous mettre à danser et ainsi lui permettre à notre insu de se manifester, faisant couler à flots une Eau Vive de la Source invisible, non souillée, incommensurable !

Le regard numineux est particulièrement bienveillant.
Chaque parcelle de la terre et du cosmos apparaît comme le produit d’un enfantement.
C’est donc un regard paternel ou maternel qui s’opère. La distance entre la personne qui perçoit et le perçu diminue progressivement. L’individu devient ce qu’il voit. Tout devient proche et fluide comme dans un véritable bain de lumière qui jaillit de toutes parts et danse la vie. Les couleurs sont vives et chatoyantes. Elles paraissent se sourire mutuellement.
L’univers apparaît dans un calme absolu sans enjeu de quelque ordre que ce soit. Le chant perceptif s’élargit. La perception devient  sensitive.
Les images font place à des impressions chaleureuses et douces.
L’expérience numineuse ouvre la porte à la perception de l’essence des choses, dégagée complètement de leur définition et des mots qui les endiguent. L’esprit qui l’anime devient perceptible. Les entraides apparaissent. La cohésion se fait jour. Chaque élément du perçu est à la fois individuel et faisant parti de l’ensemble. Chaque chose apparaît donc à sa place dans sa plénitude d’existence et d’interaction.

vendredi 16 juin 2017

Dormez braves gens…

 Ils sont fous ces Romains nous disait Astérix !

De même que l'industrie agroalimentaire continue à appauvrir les sols, à détruire les abeilles,  et à rendre les cultivateurs dépendants des produits "phytosanitaires", les puissances financières qui n'ont que faire de notre santé s'obstinent avec le soutien du monde politique.

Au delà des intérêts financiers immédiats, l'objectif serait-il de saper notre microbiote intestinal le plus vite possible pour mieux nous mettre en dépendance ? (Cf. Ivan Illich)

Nous sommes en droit de nous interroger.

Les bénéfices financiers secondaires sont effectivement considérables.

De nombreux médecins - condamnés au mutisme par le Bon Ordre chargé de les mettre au pas - peuvent en témoigner. En effet les enfants dont les parents suivent les recommandations officielles sont très vite dépendants du système médical contrairement aux autres.

D'un point de vue financier il vaut en effet mieux avoir une population vulnérable qui consomme des "médicaments", qu'une population en bonne santé qui se prend en charge !


« …on médicalise l’émotion le plus tôt possible après la naissance : on ne tient pas compte des données scientifiques qui ont démontré qu’un nourrisson en bonne santé a besoin de 1000 jours après sa conception pour construire son système immunitaire naturellement. De même, aucune incitation intelligente – pourtant ce sont les conseils de l’OMS – n’a été faite pour l’allaitement maternel intégral les 6 premiers mois et une année matin et soir avant et au retour du travail de la mère. Or cet allaitement constitue la meilleure défense immunitaire de l’enfant avant ses 18 mois, et répond naturellement à tous ses besoins nutritionnels. 

On ne veut pas nous dire que la vaccination de plus en plus précoce avant la naissance impose les adjuvants – donc l’Aluminium, c’était auparavant le mercure – destinés à stimuler un système immunitaire immature.

Pourquoi l’aluminium dont on connaît désormais les dangers pour la Santé[1] a-t-il été retiré des vaccins vétérinaires, et pas des vaccins pour l’enfant ou l’adulte ? »

[1] Toxic Story – Pr Romain Gerhardi – Ed. Actes Sud

A cet instant 1 105 872 personnes ont signés sa pétition réclamant le seul vaccin obligatoire le DTP.

Le Bon Odre a déjà essayé en vain de faire taire le Professeur Joyeux…

De nombreux journalistes le doigt sur la couture du pantalon ont rivalisé en mode pervers pour le discréditer…

Pendant ce temps, au pays des droits de l'homme, au lieu de canaliser les flux migratoires on sort les forces de police, tandis que nos prisons sont des zones de non droit (Cf. Matons violents : la loi du silence sur France 5) !

Dormez braves gens, ayez confiance…
Les Romains s'occupent de tout !