dimanche 1 février 2009

C’est le jour de Bride, La reine viendra du tertre…



Nous t'accueillons, Brigit, à la Veille de la Chandeleur,
Nous prions pour avoir ta bénédiction, la vie nouvelle à recevoir,
Ô Mère de Poésie, apprends-nous ton art,
Pour que notre inspiration puisse entrer dans chaque cœur.


Ô Maîtresse de Magie qui te tiens près du feu
Et donnes au métal brillant la forme que tu désires ;
Ô Mère des Forges, enseigne-nous ton art,
Pour que le pouvoir de changer puisse entrer dans chaque cœur.

Tu allumes le printemps pour stimuler la terre,
De sous ton manteau l'ancien a une naissance nouvelle,
O Mère de la Guérison, enseigne-nous ton art,
Pour que la paix et le contentement puissent entrer dans chaque cœur.


Mary Freeman, celtisante pratiquante se donne pour mission de faire découvrir ou redécouvrir le monde celtique, mois par mois, fête par fête en rappelant les contes, légendes, (dont de très poétiques extraits sont cités). L’auteur présente même des recettes pour des plats traditionnels (selon les saisons), le tout ponctué de très belles poésies antiques ou plus récentes, mais toujours dans l’esprit du monde celte.


Brigit, Flamme dorée,
Embrase nos êtres,
Conduis nous à la Source Vive…

Régente des Eaux vives,
patronne de l'âtre, des sources et des guérisons,

Gardienne du Calice et de la Flamme,
Verse en nos cœurs Ton Calice de Souveraineté.

Apaise et purifie nos âmes,
Dissout en nous tout obstacle au jaillissement de la Force Sainte,
Toute dualité, toute séparativité, toute négativité.
Rends à nos cœurs la pureté du cristal.

- photo Mario Corrigan -

St. Brigid's Well
- photo Mario Corrigan -

Que cette eau vive nous aide à nous détendre,
à lâcher-prise, à nous abandonner,
Quelle nous apporte la souplesse, le rire, la joie, la spontanéité…
La sensibilité, l’intuition, l’inspiration poétique,

La mémoire, la sagesse, la vision, l’intelligence, la connaissance,
L'écoute, la disponibilité, le non-jugement,
Le respect de la diversité,
de la multitude des courants qui alimentent le flot de la vie…
Qu'elle révèle en chacun d'entre nous notre nature véritable,
Et nous accorde au grand concert de la vie une et indivisible.

Après avoir purifié nos cœurs et nos corps,
Réanime en nous le Feu sacré de ton souffle doux et puissant.


Les nourritures d'Imbolg
:

  • des noisettes et du saumon,
  • du lait,
  • du porc ou du sanglier,
  • de l'orge germée / un pain d'orge,
  • de la cervoise.

La dame du Graal
(Version Bran Du du traditionnel Breton "An Alarc'h")

Hissez la voile fendez les flots
Comme Parsifal voguez plus haut
D'îles en îlots questez l'étoile…

Dinn, dinn, daoñ, d'an emgann, d'an emgann, o !
Dinn, dinn, daoñ, d'an emgann ez an


Le chant des vagues du neuvième flot
Chante en mon cœur comme un oiseau
Comme un oiseau de pur cristal

Ce vent qui souffle sans repos
Chasse les brumes de mon cerveau
M'offre des terres virginales

Et ce chant pur sous ma peau
Chante en mes veines le renouveau
Le bonheur fou et sans égal

Comme le vol des grands corbeaux
Je trace ma route dessus les eaux
Je suis mouvances courbes et spirales

La mort n'est plus un lourd fardeau
J'ai fait alliance avec l'oiseau
Qui sait la pierre philosophale

Dans la forêt aux blancs bouleaux
J'ai vu Merlin dans un halo
Prenant Viviane par la taille

En Barenton le celte enclos
J'ai à mon âme passé l'anneau
Lors à crié la pierre de Fâl

C'est le logis des verseurs d'eau
de ceux qui veillent sur le berceau
comme sur le feu les neuf vestales

Point n'est éteint l'ancien flambeau
qui brûle au ciel tout là haut
Comme brille aussi la Dame du Graal


/|\ Bran Du
Les Rivières en Cotentin
21/08/94



An Alarc'h - Gilles Servat


A consulter également
:

3 commentaires:

Lyriann a dit…

Nous allons fêter Imbolg cet après-midi ! ;-)

Lucie Trellu a dit…

Merci pour toutes ces informations. Je vais digérer tout ça pour être l'année prochaine mieux inspirée, en espérant que le temps et l'énergie seront au programme cette fois-ci...

lapetite a dit…

Merci pour votre excellent article!