lundi 2 février 2009

Saint Blaise et le pet de l'ours !


Voici quelques pistes pour les amoureux des Mythes et de la Tradition !


Blaise est un saint très populaire du IVe siècle originaire de Sébaste mais lorsque l’on remarque que l’ermite de la légende du Graal qui est le compagnon de Merlin porte le même nom, on ne peut s’empêcher de se demander s’il n’y aurait pas un rapport entre ces deux personnages…

Tous les articles (10 !) du site des Baladins de la Traditions
.



Blaise de Sébaste (du grec Βλάσιος), saint auxiliaire, médecin et évêque martyrisé sous Licinius en Arménie en 316, par l'ordre d'Agricola, gouverneur de Cappadoce.

On croit selon la tradition que saint Blaise intercède dans les cas de maladies de gorge, surtout quand des arêtes s'y sont enfoncées. La première référence que nous avons de lui figure dans les écrits médicaux d'Aetius Amidenus, qui invoque d'ailleurs son aide dans le traitement des objets enfoncés dans la gorge. Au XIIe siècle, Jean Beleth indique que Blaise est invoqué pour les maux de dents et pour les maladies des animaux.

Blaise est le saint de patron de la ville de Dubrovnik (où il est connu comme Sveti Vlaho) : on croit qu'il est apparu dans les airs en 971 afin de prévenir les habitants d'une attaque imminente des Vénitiens. En Russie, saint Vlasij est le saint patron des troupeaux.

Fête : 3 février en Occident, peut-être le 11 février en Orient.

La suite sur wikipedia



Vies des Saints - 3 Février - Saint Blaise

SAINT BLAISE
Évêque et Martyr
(316)

Saint Blaise fut l'un des saints autrefois les plus populaires et les plus célèbres par l'efficacité de leur intercession. D'abord très habile médecin, et en même temps très vertueux chrétien, il devint évêque de Sébaste, en Arménie, par le choix du peuple, qui l'entourait d'une grande estime. Mais Blaise, inspiré de Dieu, quitta bientôt son siège épiscopal pour s'enfuir sur une montagne solitaire; il y avait pour compagnie les bêtes fauves qui venaient chaque jour visiter et caresser l'homme de Dieu, et recevoir, avec sa bénédiction, la guérison de leurs maux.

Il fut rencontré en son désert par des païens qui, surpris de trouver un homme familièrement entouré de lions, de tigres, de loups et d'ours, allèrent raconter cette nouvelle au gouverneur. Blaise saisi peu de temps après comme chrétien, jusque dans son antre sauvage, exprima sa joie profonde, à la pensée de souffrir pour Jésus-Christ. Arrivé devant le gouverneur: "Insensé, lui dit-il, penses-tu me séparer de Dieu par tes tourments? Non, non, le Seigneur est avec moi, c'est Lui qui me fortifie!"

Les bourreaux le frappèrent à coups de verges et le jetèrent en prison. Quelques jours après, le martyr est rappelé au tribunal: "Choisis, Blaise, lui dit le juge, choisis entre deux partis: ou bien adore nos dieux, et alors tu seras notre ami, ou bien, si tu refuses, tu seras livré aux supplices et tu périras d'une mort cruelle.

- Ces statues que tu adores, reprend l'évêque, ne sont pas des dieux, mais les organes du démon, je ne puis donc les adorer."

Le tyran, le voyant inflexible, ordonna de l'attacher à un chevalet, puis il fit apporter des peignes de fer, avec lesquels on lui déchira le dos et tout le corps. La victime, se tournant toute sanglante vers le gouverneur, lui dit: "Déjà voisin du Ciel, je méprise toutes les choses de ce monde; je me ris de vous et de vos supplices. Ces tourments ne dureront qu'un instant, tandis que la récompense sera éternelle."

Après de nouveaux interrogatoires inutiles, Blaise fut jeté dans le lac voisin pour y être noyé; mais il fit le signe de la Croix et marcha sur les eaux comme sur un terrain solide, à la grande admiration de tous les spectateurs de ce prodige. Le glorieux martyr eut enfin la tête tranchée.

Tandis qu'il était en prison on lui avait amené un enfant sur le point d'être étouffé par une arête de poisson. Blaise le guérit. C'est sans doute pour ce fait qu'on l'invoque spécialement pour les maux de gorge.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.



Saint Blaise de Sébaste sur NOMINIS.

Patron des :

  • Animaux
  • Cardeurs
  • Menuisiers
  • Meuniers
  • Tailleurs d'habits
  • Tisserands
Reconnaissable aux deux cierges croisés qu'il tient en main, on l'invoque contre les affections de la gorge.



Sourp Vlas dit Saint Blaise
Article d'Armand Tchouhadjian
D'après son livret :
Saint Blaise - Un saint d'Arménie en Occident


Les Confréries et Saint Blaise
Texte de Armand Tchouhadjian


SAINT BLAISE

Blaise pourrait venir de blandus doux, ou de Belasius, bela signifie habitude et syor, petit. En effet saint Blaise fut doux en ses discours ; il eut l’habitude des vertus et il se fit petit par l’humilité de sa conduite.

La suite dans La légende Dorée de Jacques de Voragine.



La Chapelle de Gourby a un renom certain et attire toujours de nombreux touristes et pèlerins. On n'y vient plus pour prier Saint Benoît, mais pour invoquer Saint Blaise.



Saint Blaise

(Blasen = Souffler / Blez = loup)

2 et 3 février

Le pet de l'ours et la Purification-Chandeleur

Purification-Chandeleur

Dictons de février

La veille de la Chandeleur
L'hiver se passe ou prend vigueur
Si tu sais bien tenir la poêle
à toi l'argent en quantité
mais gare à la mauvaise étoile
si tu mets la crêpe à côté.

La fête de la Purification-Chandeleur est si importante qu'elle demanderait un long développement.

Nous nous contenterons d'en évoquer quelques point essentiels en liaison avec la logique du calendrier.

La Vierge qui a accouché à Noël se purifie au bout de quarante jours. C'est la fête des ourses.

J'entends bien, les "ourses" au sens des menstrues. Dans les nominations populaires des "catimini", on y trouve nombre d'expressions qui ne sont pas innocentes : ragnagnas, tante rose, malédictions, les anglais ont débarqué, indisposée, j'ai vu, les ourses etc. si vous en avez d'autres, faites le moi savoir.

Ce qui nous intéresse aujourd'hui, c'est que les ours (l'animal) et les ourses (menstrues) sortent... de leur caverne où ils ont hiberné depuis le 11 novembre, soit deux fois 40 jours. Il y a condensation entre les ours au sens animal du terme et les ourses au sens des menstrues.

Il se passe bien des choses en ce jour terrible. On y trouve l'histoire d'Actéon et Diane-Artémise (déesse ourse) ainsi que celle de Mélusine la grande fée serpentine de Lusignan. (La partie "poissonneuse" est un symbole menstruel - Mélusine représente la femme avec son pouvoir de génération)

Retenons que le jour de la Purification, l'ours sort de sa caverne et regarde la lune. Si la lune est blanche, c'est que le printemps n'est pas là. Il rentre alors dans sa caverne pour achever son hibernation.

Si la lune est noire, il pète. Important le pet de l'ours ! L'ours ayant passé 80 jours aux enfers, la fermentation intestinale a fabriqué un fécalum (bouchon anal) qu'il doit éjecter. S'il ne pète pas, il meurt.

Sur le plan mythologique, il ramène avec lui, dans son ventre et depuis les enfers, les âmes des morts qu'il lâchera en même temps que les vents de printemps. Ces âmes-vent féconderont la terre.

La configuration mythologique veut qu'il ne lâchera les souffles que si la lune est noire. La lune étant psychopompe, elle emmène les âmes en lune montante alors qu'elle les disperserait en lune descendante. Les âmes des morts qui errent pendant longtemps règlent leurs comptes avec les vivants.

C'est pour ça que la lune soit noire que nous faisons des crêpes : nous fabriquons une pâte qui à la couleur lunaire et nous la faisons cuire dans un récipient qui a la forme lunaire. Puis nous la retournons afin qu'elle soit sombre. Nous avons intérêt à ce qu'elle soit sombre, car ainsi, le printemps est là et les âmes se dépêchent de prendre le train lunaire. Le rituel qui consiste à lancer la première crêpe sur l'armoire. Elle y restera toute l'année. La richesse dans la main gauche est symbole du printemps fécond.

Le déchaînement des vents de printemps amène la Saint Blaise au 3 février. Blaise a le sens de "souffle" fécondant. L'ours qui est entré dans sa caverne le 11 novembre sous le nom de Martin en sort au 2 février sous, le nom de Blaise. (Blaise signifie aussi "loup")

La suite…


Et si l'Ours vous passionne : L'Ours, Symboles, Contes, Mythes et Légendes

1 commentaire:

Lucie Trellu a dit…

Fort intéressantes, les réflexions sur les ourses, la Vierge, les crêpes et la lune... Ca me parle bien et éclaire d'un jour nouveau ce qui m'est arrivé dimanche... merci !