lundi 2 février 2009

La Grande et la Petite Ourse


Deux extraits de :
L'Astrologie celtique
de Carol Carnac
SAND (2003)


Voir également :


Groupe de figurines en bronze (vers 200 ap. J.-C.) provenant d' un sanctuaire campagnard. Bien avant que l'ours ne vienne parer le drapeau bernois, la population locale connaissait et vénérait une déesse des ours du nom d'Artio. La déesse est représentée à la fois en ourse et sous des traits humains, ce qui permettait de faire coïncider les religions celtiques et romaines. On relèvera la grande qualité de l'artisanat du bronze à l'époque: durant l'empire romain, on le maîtrise en Suisse avec autant de sûreté qu'en Italie.
Musée historique de Berne

Dans le même ordre d'idée :


4 commentaires:

Lucie Trellu a dit…

C'est étonnant comme ces extraits me rappellent mes cours et mes lectures de mythologie classique ! Sais-tu quelles sont les sources de Carol Carnac ? En tout cas, ça donne bien envie d'en lire davantage...

Pierre a dit…

J'ai eu le livre de Carol Carnac dans les mains, il y a très longtemps, et j'avais flashé sur ces deux pages qui me sont revenues à la suite d'une randonnée animée dans le 13° arrondissement.
Ce livre est quasi introuvable aujourd'hui.

« Malgré son côté fort intuitif et parfois même éblouissant, il n'arrive pas à nous expliquer comment ce système unique a pu parvenir jusqu'à lui sans laisser de traces au passage. Tout ce qu'il nous dit c'est qu'il l'a trouvé dans des sources orales qui remontent à l'âge mégalithique!? Et comme dans le cas de Graves, aucune de ses sources n'est donnée ni même son informateur. »
http://cura.free.fr/xx/17boutfr.html

Lyriann a dit…

En tout cas, la relation symbolique entre un arbre et une constellation m'intéresse... On aura peut-être un jour le temps d'en discuter ?

carol carnac a dit…

bonjour, sans blague je suis c.c. et j ai donné ce livre à Sara Sand en 1986, je suis resté loin de France depuis longtemps et je viens de revenir.
Comme Sand ne veut pas publier de nouveau, je reprends les droits...et aussi je voudrais répondre à tous ceux qui s'intéressent vraiment à la lecture de leur charte celtique que je suis dispo pour en débattre: la tradition qui m'a transmis cette clarté celtique n'est pas bretonne mais du Massif Central, truffé de dolmens. chaque constellation est associée à un arbre et à un décan, indiquez jusqu'au bout, svp, vos sources publiées chez Sand; sans le décan constellé, le sens s'edulcore et le message de destin s'obscurcit. L'arbre est une forme de la manifestation du mythe de la constellation sur la terre, pour un individu donné, né avec une planète dans ledit décan. c. c.