mardi 25 décembre 2018

dimanche 16 décembre 2018

Prendre soin de ses genoux


« Lorsque nous avons mal à un genou, cela signifie que nous avons de la difficulté à plier, à accepter un vécu particulier. »

« Une insatisfaction ou une colère agite le cœur et raidi le genou. »

Si vous avez mal aux genoux commencez par rendre visite à votre ostéopathe / somatopathe / acupuncteur.

Voici d'autre part les 12 points d'acupuncture que vous pouvez masser régulièrement afin d'améliorer la situation :

1) Le 10 R Yingu - Vallée du Yin

2) Le 40 V - Wei Zhong - Équilibre parfait
Wei Zhong est considéré un des plus importants points de l'acupuncture.
Il fait partie des 12 « points étoiles».

3) Le 34 E – Liangqiu - Butte de Faisceau

4) Le 35 E - Nez du Veau

5) Le 36 E - Zu San Li, le point d'acupuncture magique… !

6) Le 9 Rt - Butte de Printemps Yin

7) Le 10 Rt - Mer de sang

8) Le 33 VB Porte du Yang du genou

9) Le 34 VB - Source de la Colline Yang

10) Le 8 F - Courbe de la fontaine

11) Le 17 Ex - Yeux du genou

12) Le 27 Ex - Grue supérieure

Il est possible d'utiliser pour masser ces point et toute la zone :

Un gel articulaire (silice & huiles essentielles) :

(c'est celui que j'utilise) (sur bio-shopping)

Gel Articulaire Bio (Lavande & Silice)

Il existe également des genouillères magnétiques qui sont très efficaces :
Le Dos Agile propose également :
Enfin il ne faut pas oublier l'utilisation régulière des champs magnétiques pulsés qui sont très efficaces et dont les appareils sont de plus en plus abordables

Alimentation :


Si les cartilages sont fragilisés (arthrose) vous pouvez consommer régulièrement :



Voir à ce sujet :

  • Glucosamine et Sulfate de Chondroïtine, Curcumine, Vitamine C, Cuivre, Manganèse, Silicium.
  • En phytothérapie : le bambou, l’harpagophytum ou la scrofulaire, la prêle, la reine-des-prés, l’ortie, le saule blanc.
  • En gemmothérapie : le pin, le cassis, la ronce.
  • En aromathérapie : la gaulthérie et la menthe poivrée.

De la psyché au soma


Voici quelques ouvrages / articles au sujet des liens qui existent entre les conflits psychiques et les symptômes somatiques :

Pour illustrer l'action de la psyché sur le corps, la conversion ne cesse d'être invoquée. On parle de conversion ou de somatisation dans le champ de la psychiatrie, de la psychanalyse et de la psychosomatique.
Qu'est-ce que la conversion ? La conversion, d'après Freud, désigne un processus défensif inconscient qui transforme un conflit psychique en un symptôme somatique sensitif mais surtout moteur généralement réversible et qui recèle une signification symbolique.
Si Freud considère la conversion comme une défense, d'autres psychanalystes ont une lecture différente. Son rôle est aussi controversé : tantôt considérée comme à l'origine des somatisations hystériques, tantôt de toutes les somatisations. 
La polysémie de ce concept très utilisé imposait une clarification. D'autant que la place qu'on lui assigne influence considérablement la démarche clinique et thérapeutique. Cet ouvrage retrace la naissance du concept et son évolution. Il analyse son utilisation dans ses différents champs d'application. Il clarifie et recadre son emploi.
Il permet de mieux comprendre comment s'articulent les déterminants organiques et psychiques. Car si le corps est le lieu de la matérialisation du symptôme, seul le vécu a véritablement valeur de cause. 
Un ouvrage synthétique, clair, accessible, sur un concept essentiel, qui se devait d'être clarifié.

dans Imaginaire & Inconscient 2005/2 (no 16), pages 151 à 164

3) Le psychisme dans la médecine chinoise
de Emilio SimonginiLeda Bultrini


Les perturbations du psychisme en médecine chinoise sont indissociables de la souffrance de l'âme. Celle-ci est essentielle à chacun d'entre nous pour nous transformer et nous régénérer au cours de la vie. Emilio Simongini et Leda Bultrini s'occupent depuis plusieurs années de la publication des écrits de Jeffrey Yuen, un moine taoïste. Ses enseignements sont très appréciés aux États-Unis comme en Europe et ils se caractérisent par une connaissance approfondie de la médecine chinoise ainsi que par une pédagogie particulièrement efficace. D'après une maxime chinoise antique, l'art de la médecine chinoise est l'art de la compassion, et les ouvrages de Jeffrey Yuen permettent de cultiver et d'orienter cette compassion vers une action thérapeutique efficace et profonde, qui considère l'esprit, le Shen, comme le centre de l'homme. L'étude qui est ici suggérée ne se base pas seulement sur l'efficacité des techniques des points, mais aussi sur la possibilité pour chaque thérapeute de cultiver ses capacités de compréhension profonde et sereine, afin de soigner les patients dans leur unité d'individu et dans leurs aspects communs de sujets sociaux. L'une des caractéristiques de ce texte est la présence d'une veine culturelle qui dérive de la tradition alchimique de la médecine chinoise, laquelle s'intéressait de façon particulière au Shen, à l'âme, aux entités viscérales, aux fantômes (Gui) et parasites (Gu).

Ce dictionnaire de médecine taoïste s’inscrit dans la lignée de Pour une médecine de l’âme qui a connu un grand succès. Il recense et analyse 1000 termes, maladies ou affections, utilisés par la médecine chinoise. En écrivant un dictionnaire, Marguerite de Surany s’est attachée à définir les liens tissés entre corps et esprit.

Vous faites partie de ceux qui n'ont pas encore lu la première édition, ou encore vous avez trouvé la première édition intéressante, ayant peut-être même travaillé et résolu des conflits avec elle ! Alors, vous trouverez celle-ci tout à fait exceptionnelle ! Plus de 75% d'informations ajoutées aux 800 malaises, maladies et parties du corps de la première édition. Plus de 80 malaises et maladies ont aussi été ajoutés. Dans les ajouts, vous y trouverez " le langage des oiseaux ", " les mots guérisseurs " et plus encore, tous reliés à une compréhension symbolique, faite par le cerveau, aidant à activer la prise de conscience du conflit à l'origine de la maladie. Tout ceci, afin de permettre une meilleure acceptation et intégration, conditions souvent préalables et nécessaires à la guérison. Ce dictionnaire se veut un outil d'ouverture de conscience et de recherche pour soi-même, pour sa famille ou pour ceux qui nous entourent, ainsi qu'un complément à toute approche, qu'elle soit médicale ou en lien avec les médecines douces. Ce livre peut servir d'outil de compréhension, d'investigation et de transformation pour aider chacun dans sa démarche globale de guérison. On peut ainsi recouvrer santé, bien-être et joie de vivre. Le lecteur peut utiliser la technique d'intégration expliquée dans ce livre pour lire les paragraphes concernés, afin de permettre un changement salutaire d'attitudes, de comportements ou de pensées, dans le but de désactiver la source du conflit qui est à l'origine du mal-être, conscient ou inconscient, amorçant ainsi le processus de guérison.

Notre corps parle. Encore faut-il savoir l’entendre. Allergies, anorexie, boulimie, cancer, fièvre, gorge (maux de …), inflammations, kystes, lumbago, migraine, nez (maux de … ), nodule, oreilles (maux d’ … ), poids (excès de), sciatique, spasmophilie, tumeurs, vertiges, yeux (maux d’ … ), etc., sont le signe qu’à l’intérieur de nous des tensions plus profondes cherchent à s’exprimer …Ouvrez ce livre, et vous saurez pourquoi.
Consultant en entreprise, praticien et fondateur de l’Institut Français de Shiatsu, également auteur de plusieurs autres ouvrages (Dis-moi où tu as mal - Le Lexique - Cheveu parle-moi de moi, L’harmonie des énergies, etc.), Michel Odoul nous transmet toute son expérience de la psychologie et du monde des énergies ainsi que sa confiance dans la vie.

de Roger Fiammetti

Notre corps nous parle et nous donne des indices pour nous comprendre, pour nous voir avec un regard éclairé, juste, impartial. Nous ne pouvons nous mentir à nous-même. La vérité est en nous. Il suffit de lire son corps. Il suffit de l'observer. Par l'approche somato-émotionnelle (relations entre le corps et les émotions), l'auteur met à notre disposition une technique qui permet de détecter sur le corps les traces de chocs émotionnels non exprimés (donc imprimés) et surtout il établit le lien entre ces éléments et la nature des émotions mal vécues. En fonction des émotions vécues dans la vie intra-utérine, lors de l'accouchement et lors de la petite enfance, l'enfant détermine un programme personnel, unique, qui peut continuer à se charger pendant toute l'existence. Ces codes détermineront la carte émotionnelle de l'individu qui grandira avec ses peurs et, durant toute sa vie, il devra lutter contre leurs effets. Seul le corps sait. Le corps parle, même quand l'individu n'a plus rien à dire. L'amateur permet par sa technique de détecter les émotions par le biais du corps, mais surtout, il offre la possibilité d'éliminer les effets physiques des chocs émotionnels et de réaliser ainsi une rééquilibration somato-émotionnelle (corps-émotions) de l'individu. La balade d'émotions en émotions, de leurs conséquences à travers des cas vécus, rendra la lecture de ce livre passionnante. Vous ne pourrez plus avoir le même regard sur les choses et sur vous-même après l'avoir lu. Une transformation par la lecture. Par la lecture de soi, par livre interposé. N'ayez pas peur, osez, lisez, vivez.




Après le succès du langage émotionnel du corps, l'auteur, ostéopathe D.O., conférencier international, formateur, nous livre une version encore plus passionnante de la lecture du corps et des souffrances à dépasser pour trouver cet équilibre que nous recherchons tous. Les émotions, les chocs du passé se cristallisent dans notre corps.
Notre corps retient tout. Il garde en mémoire nos peurs et nous les restitue progressivement à travers des troubles psycho-émotionnels que l'auteur nous décrit avec beaucoup d'humour, de sagesse, de philosophie, mais toujours avec la possibilité de mettre en relation ces troubles avec ce fabuleux partenaire qu'est le corps. L'association des émotions comme la peur de ne pas y arriver, la peur de ne pas être parfait(e), la colère, l'abandon, l'humiliation, et d'autres encore, nous fait découvrir l'insomniaque, l'effacé, le claustrophobe, l'alcoolique, l'entremetteur, le porteur, le soumis, le suicidaire, le prudent, le protectionniste, le battant, en passant par l'animalité, l'œdipe, l'anorexie... autant de personnages de nous-même dont notre corps porte la trace. Cet ouvrage, destiné tant aux professionnels qui en feront un outil de travail, qu'aux patients qui en feront un livre de chevet est d'une clarté et d'une simplicité voulue par l'auteur afin de diffuser au large public cette information primordiale que retient notre corps. L'information est en nous. Nos systèmes endocrinien et nerveux dirigent nos actes qui sont sous la dépendance inconsciente de ce passé.

Le corps est un grand capteur, un grand récepteur qui accueille toutes les sensations (émotions) et les transmet au cerveau qui analysera, quantifiera, interprétera (sentiments). Le corps est un livre que nous pouvons décrypter à travers les signes, les signaux qu'il émet. L'observer permet de mieux se connaître, mais aussi d'aller à la rencontre de nous-mêmes, de nos conflits intérieurs refoulés qui influencent notre subconscient et conditionnent nos actes quotidiens. Les maux dont nous souffrons peuvent résulter de tensions dans notre corps consécutives à des stress mal gérés. Dans ce coffret, vous trouverez : 26cartes illustrées avec précision. Au recto de chacune, une planche anatomique présente une vertèbre associée à une émotion ; au verso, deux cas pratiques de patients mettent en évidence cette corrélation ; un livre de 104 pages qui développe cette idée maîtresse : la colonne vertébrale est la clé de nos émotions. Les chocs émotionnels non exprimés s'impriment dans notre corps ; un poster récapitulatif qui permet de visualiser et de repérer sur le corps l'emplacement du blocage et son interprétation. Trois outils faciles à utiliser pour mieux comprendre "comment notre corps nous parle" et comment retrouver l'harmonie corps-esprit.

jeudi 13 décembre 2018

Sur la pointe des pieds…


Mon intuition m'a fait découvrir un très beau poème de Janusz KORCZAK
tirée du prologue de Quand je redeviendrai petit

Traduction AFJK (révisée en 2007)

« Vous dites :
- C’est épuisant de s'occuper des enfants.
Vous avez raison.
Vous ajoutez :
Parce que nous devons nous mettre à leur niveau. Nous baisser, nous pencher, nous courber, nous rapetisser.
Là, vous vous trompez. Ce n'est pas tant cela qui fatigue le plus, que le fait d'être obligé de nous élever jusqu'à la hauteur de leurs sentiments.
De nous élever, nous étirer, nous mettre sur la pointe des pieds, nous tendre.
Pour ne pas les blesser. »


Citations choisies de
Janusz Korczak

Janusz Korczak était en Pologne, avant la guerre, la personnalité scientifique la plus en vue et la plus respectée dans le domaine de l’enfance. Ami des enfants, médecin-pédiatre et écrivain, il est entré dans l’Histoire le jour de sa déportation au camp d’extermination de Treblinka, avec les enfants du ghetto de Varsovie qu’il n’avait pas voulu abandonner (cf. le film de A. Wajda : Korczak, 1989).

dimanche 9 décembre 2018