jeudi 20 octobre 2011

En forêt de Fontainebleau le 3 septembre 2011







Au fond, des mains féminines (?) émergent d'un halo…
et ce à l'insu du photographe lors de la postproduction !


Pour des passionnés de symbolisme
tout un programme !

« Ces mains nous apparaissent comme une invitation à l’amour et à l’élévation de l’âme.

…les mains sont le premier relais/contact manifesté entre le divin et le monde, à travers le toucher, après le regard (fenêtre sur l’invisible).

Dans tous les textes la main a une signification de connaissance, c’est elle qui établit le contact… elle relie lorsqu’elle donne… »

Ces mains évoquent effectivement la communication, la relation, la transmission.

Ces mains très parlantes nous renvoient également au Yod hébraïque (1) (2) et au nombre 10

  • La main qui sème, qui donne, qui transmet...
  • Le germe, la graine qui contient l'Arbre…
  • Le dix symbolise la valeur ultime et nécessaire de la limite et de la forme, opposées à la non-limite et au chaos.
  • 10 est le nombre de la tetraktys pythagoricienne : la somme des 4 premiers nombres ( 1+2+3+4 ). Il a le sens de la totalité, de l'achèvement, celui du retour à l'unité, après le développement du cycle des 9 premiers nombres. Pour les pythagoriciens la décade était le plus sacré des nombres, le symbole de la création universelle. C'est sur le dix qu'ils prêtaient serment en l'évoquant sous cette forme :
    La tetraktys en qui se trouvent la source et la racine de l'éternelle nature.

Elle évoquent aussi le fait de tenir (et de se tenir) dans le creuset ce qui nous renvoie au TENET du carré SATOR